Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 09:47

Une huile végétale retirée du marché belge



Une huile peut en cacher une autre. De l'huile végétale contenant de l'huile de moteur et une graisse animale pour friture susceptible de provoquer la maladie de Creutzfeldt-Jakob ont été récemment retirées du marché belge, ont rapporté ce mercredi des chaînes de télévisions belges.

L'huile de tournesol avait été mélangée à de l'huile minérale et embouteillée par une société française non identifiée, a affirmé la chaîne privée RTL-TVI.

L'Agence fédérale belge de la sécurité de la chaîne alimentaire (AFSCA) a estimé qu'en dessous de 10% le taux d'huile de moteur incorporé à cette huile d'assaisonnement ne comportait en réalité pas de danger pour la santé, parce que très purifiée et peu absorbée par l'organisme. Mais les bouteilles en contenant davantage ont été retirées, à titre de précaution puisqu'aucune victime n'a été signalée.



Confectionnée avec la colonne vertébrale de bovins

Quant à la graisse pour friture, importée de Suède, elle a été retirée également par précaution par l'AFSCA, a expliqué la chaîne publique RTBF, parce qu'elle était confectionnée en partie avec la colonne vertébrale de bovins. Un lien a été fait ces dernières années entre les abats des bovins touchés par la maladie de la «vache folle», ou encéphalopathie spongiforme bovine (ESB), et la maladie de Creutzfeldt-Jakob chez des humains qui en ont consommés, provoquant leur mort.

En mai dernier, le «Canard enchaîné» avait révélé que 40.000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne coupée au lubrifiant pour moteur avaient été distribuées en Europe. 
 






De l’huile de moteur dans de la mayonnaise vendue en France


 
40.000 tonnes d’huile de tournesol ukrainienne coupée au lubrifiant pour moteur ont été distribuées en Europe, d' après des révélations du «Canard enchaîné». Des produits alimentaires fabriqués à partir de cette huile n’auraient pas été retirées du marché, officiellement «en l’absence de toxicité aiguë».

L'histoire commence le 21 avril quand le groupe Saipol, maison mère des mayonnaises Lesieur, informe la Répression des fraudes que des escrocs leur ont livrés une cargaison de 40.000 tonnes d'huile de tournesol ukrainienne coupées avec 280 tonnes d’huile de moteur.

 

Blocage des ventes levé
Dès le 26 avril, des produits sont enlevés des rayons, l’enseigne Carrefour admet par exemple en avoir retiré pas moins de 200. Mais la Répression des fraudes a publié le 7 mai une note très peu rassurante révélée par le «Canard Enchaîné»: «Le blocage des produits ayant moins de 10% d’huile de tournesol contaminées est levé depuis le 2 mai, ceux contenants plus de 10% sont soumis au blocage et retrait».

Autrement dit, les industriels et les distributeurs peuvent continuer à vendre les produits contaminés, tant qu’ils contiennent moins de 10% d’huile contaminée. Motif invoqué par la Répression des fraudes: «l’absence de toxicité aiguë». La Commission européenne, qui est à l’origine de la décision, explique au «Canard enchaîné» que l’huile de moteur incriminée n’est pas si dangereuse que ça: un homme de 60 kg peut en ingurgiter jusqu’à 1,2 gramme par jour sans risque. Pas sûr que les consommateurs européens soient rassurés.


From : 20 minutes

Partager cet article
Repost0
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 09:37

Bien manger, c’est se faire plaisir en préservant sa santé…

 

Manger est un des grands plaisirs de la vie : plaisir de savourer un bon repas, de faire une pause dans le travail, de se retrouver à table en famille ou entre amis, de ne plus avoir faim et d’être rassasié, et même le plaisir de ne pas se soucier de ce qu’on mange ! C’est aussi la satisfaction de préparer pour les autres, de créer une recette, de partager ses « coups de mains », de découvrir des saveurs, d’apprécier la richesse et la diversité des alliances de goûts, de finesse des plats par opposition au trop gras trop salé trop sucré qui alourdit les papilles…

Si ce plaisir de manger procure un certain bien-être, il est également vrai que nous construisons notre santé avec notre alimentation. Toutes les études scientifiques le confirment : l’alimentation est un élément essentiel pour protéger sa santé !

Une alimentation riche de saveurs où certains aliments sont privilégiés et d’autres limités, alliée à une activité physique régulière, contribue à nous protéger de la prise de poids excessive, des risques d’hypertension artérielle, d’excès de cholestérol, de maladies cardio-vasculaires, d’ostéoporose, de diabète de type II, et du développement de certains cancers. Et on ne le répètera jamais assez, l’activité physique quotidienne est essentielle pour tous et à tout âge.

Sur le plan alimentaire, quelques habitudes simples à mettre en pratique pour l’alimentation de tous les jours permettent de bien se nourrir en développant le plaisir de manger. Bien sûr des entorses, de temps en temps, à ces habitudes par exemple lors de déplacements, de fêtes, d’imprévus, de placards vides le dimanche soir quand les magasins sont fermés ne sont alors pas bien ennuyeuses.

Bien manger, ce n’est pas si compliqué : il s’agit en fait de privilégier la consommation de certaines catégories d’aliments et limiter celle de certaines autres.




Que se passe-t-il lorsqu’on fait un repas… pas équilibré du tout ?

L’équilibre nutritionnel ne se fait pas sur un seul repas ou même sur une journée, mais sur plusieurs jours ! Ainsi, si vous êtes amenés à consommer un sandwich mayonnaise/frites+ un beignet au déjeuner, vous faites pencher la balance du « mauvais côté » : vous avez mangé trop gras et trop sucré et n’avez pris aucun fruit ou légume. Pour rétablir l’équilibre (compenser en quelque sorte), il vous faudra manger mieux aux repas suivants en misant notamment sur les légumes et les fruits, avec une salade composée par exemple ! Evitez quand même des entorses trop fréquentes…


Jouer sur les quantités : certains aliments doivent être consommés de façon privilégiée et d’autres, en petite quantité. Il est ainsi recommandé de limiter la consommation des aliments riches en matières grasses, en sucre ou en sel, sans les bannir de l’assiette. Bien manger c’est ainsi penser à se faire plaisir en variant les saveurs, les textures et les couleurs.





Les 9 repères de consommation   pour les Adolescents


Bien manger, c’est apprendre à bien puiser dans les huit familles d’aliments pour profiter du meilleur de chacune d’elles. Suis les conseils manger-bouger !

Bien manger, ce n’est pas si compliqué : il suffit de privilégier la consommation de certains aliments et de limiter celle de certains autres.

Les fruits et légumes, les féculents, les produits laitiers, les viandes, poissons et oeufs, les matières grasses, les produits sucrés : à quoi ça sert ?

Les 9 repères :

1_Les fruits et légumes
2_La viande, le poisson et les oeufs
3_Les produits sucrés
4_Les boissons Une seule boisson est indispensable. Laquelle ? L’eau, bien sûr.
5_Le sel
6_Les matières grasses
7_Les produits laitiers
8_Les féculents
9_L’activité physique


From : Mangerbouger


Lire la suite ...........   les affiches , c'est ici  :

http://www.mangerbouger.fr/IMG/pdf/affiche_reperes.pdf

http://www.mangerbouger.fr/IMG/pdf/pense_bete.pdf



A lire ..........si tu as le temps , c'est ici :


Pour les Ados !
http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/747.pdf


Pour tout le monde en général !
http://www.inpes.sante.fr/CFESBases/catalogue/pdf/581.pdf



Bon appétit , bien sûr !

Partager cet article
Repost0